561844_10151544431619941_1458258505_nIls avaient critiqué la terre bleue l'an dernier, avec notamment Rafael Nadal affirmant qu'il ne remettrait plus les pieds à Madrid, si l'ocre ne faisait pas son retour, l'espagnol aura eu gain de cause. L'ocre est de retour cette année, au plus grand bonheur de l'espagnol qui a affirmé que les courts étaient superbes.
Une terre bleue qui n'avait pas empêché Roger Federer de l'emporter l'an dernier. En effet, le Suisse étant absent des terrains depuis le Masters 1000 d'Indian-Wells, et fera son retour cette semaine pour se rendre ensuite à Rome en vue de préparer Roland-Garros. Un retour qui s'annonce déjà compliqué pour Federer, qui pourrait rencontrer le jeune Australien Bernard Tomic dès le second tour, et qui surtout se trouve dans la partie de tableau de l'espagnol Rafael Nadal qu'il pourrait croiser sur sa route en 1/2 finale si tout se passe bien pour les 2 champions. La défense de son titre sera donc compliquée pour Federer,  la logique lui imposerait un Nadal en 1/2 finale et donc une finale contre Djokovic. Faut-il encore se hisser jusqu'aux demis...